Définition

L’économie circulaire désigne un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et dont l’objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie.

Les modes d'action

Le tee-shirt « idéal » est, dans un premier temps, fabriqué avec du coton biologique issu du commerce équitable. Le vêtement usagé est ensuite récupéré pour servir à la fabrication d’une garniture de canapé, elle-même transformée en laine d’isolation pour le bâtiment. Stade ultime, les fibres de coton (qui n’ont subi aucun traitement chimique) peuvent retourner à la nature.
(Source : ministère de l’environnement)

1. Approvisionnement durable

D'après la définition de l'ADEME, l'approvisionnement durable « concerne le mode d’exploitation/extraction des ressources visant une exploitation efficace des ressources en limitant les rebuts d’exploitation et en limitant l’impact sur l’environnement, notamment dans l’exploitation des matières énergétiques et minérales (mines et carrières) ou dans l’exploitation agricole et forestière tant pour les matières/énergies renouvelables que non renouvelables ». Lorsque cela est possible, les entreprises doivent privilégier l'utilisation de matières recyclées, dont l'impact sur l'environnement est moindre par rapport aux matières vierges.

2. Eco-conception

C’est prendre en compte les impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie d’un produit et les intégrer dès sa conception. L'éco-conception permet de diminuer les quantités de matière et d'énergie utilisées lors de la production et de l'utilisation du produit, d’allonger sa durée de vie, de faciliter sa réparation, son reconditionnement et son recyclage.

3. Ecologie industrielle et territoriale

Mettre en place un mode d’organisation industrielle sur un même territoire caractérisé par une gestion optimisée des stocks et des flux de matières, de l’énergie et des services.

Exemple : partages d’infrastructures, d’équipements (réseaux de chaleur, outils ou espaces de production), de services (gestion collective des déchets, plans de déplacements inter-entreprises), de matières (le rebut de production de l’un peut être utilisé comme matière secondaire par un autre), …

4. Economie de la fonctionnalité

Privilégier l’usage à la possession, vendre un service plutôt qu’un bien.

Exemple : Apporter une offre de mobilité plus efficiente et non vendre des véhicules

5. Consommation resposable

La consommation responsable doit conduire l’acheteur, qu’il soit acteur économique (privé ou public) ou citoyen consommateur à effectuer son choix en prenant en compte les impacts environnementaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit (biens ou service). 

Exemple : comparer les étiquettes énergie et pas seulement le prix (lave-linge, réfrigérateur, …), achat en circuit-court directement au producteur (légumes, fruits, fromage, ...), supprimer le gaspillage alimentaire (consommer en premier les produits avec une date de péremption la plus courte, …), co-voiturage, …

6. Allongement de la durée d'usage

Réemploi : remettre dans le circuit économique des produits qui ne correspondent plus aux besoins premiers du consommateur.


Réutilisation : réutiliser certains déchets ou certaines parties de déchets encore en état de fonctionnement dans l’élaboration de nouveaux produits.

Réparation : Trouver une deuxième vie aux biens en panne.
 

Exemple : échange entre particulier (brocante, sites de dons, …) ou passer par un intermédiaire (professionnel de l'occasion ou structure de l'économie sociale et solidaire).

Exemple : récupérer les pièces automobiles de voiture hors-d’usage et les remettre dans le circuit de pièces d’occasion


Exemple : Réparation par un professionnel (SAV) ou entre-aide entre particulier (tutoriels sur internet, « les cafés de réparation », …)
 

7. Recyclage

D'après l'ADEME, le recyclage « vise à utiliser les matières premières issues de déchets ». Le tri à la source, que ce soit pour les déchets industriels ou ménagers, est un levier essentiel au développement du recyclage.

Exemple : récupération du métal d’un réfrigérateur pour refaire de nouvelles pièces métalliques

Pour aller plus loin

Le site du ministère de l’environnement propose un article sur l’économie circulaire : ici

A lire également le dossier de l’ADEME : http://www.ademe.fr/expertises/economie-circulaire

Le site Internet Economiecirculaire.org est la plate-forme française de l’économie circulaire. Elle permet aux porteurs de projets d'échanger leurs expériences et d'accéder à l'ensemble des outils existants sur le sujet. Elle s'adresse à tous (citoyens, entrepreneurs, collectivités, entreprises...) et facilite la mise en réseau par le biais d'espaces collaboratifs.

{VRP}, votre expert conseil, Tel: {TELVRP}